MENU

LE TOUR DU PROPRIO (2/12) : Stade de Saint-Pétersbourg

LE TOUR DU PROPRIO (2/12) : Stade de Saint-Pétersbourg
Stade de Saint-Pétersbourg - Wikimedia Commons

Après vous avoir fait découvrir le superbe stade de Sotchi, laissez nous vous présenter un nouveau lieu d’une qualité sans pareil, un bijou architectural situé sur l’île Krestovski, il s’agit bien évidemment du Stade de Saint-Pétersbourg.

L'AVIS DU PROFESSIONNEL : 

Bonjour, je suis Kamil G, votre Conseiller Immobilier CIRO IMMOBILIER situé au nord-ouest de la magnifique Saint-Pétersbourg. Le bien que nous vous faisons visiter aujourd’hui se situe sur les bords de la mer baltique, une mer qui ne vient pas tout de suite à l'esprit quand on joue le thème des mers dans Questions pour un champion. Plus précisément, la demeure que l'on vous propose se situe sur l’île Krestovski, lieu attractif d’une ville touristique qui ne cesse d’évoluer. Saint-Pétersbourg est en effet aujourd’hui la seconde ville et le second port russe mais surtout un centre culturel européen favorisé par son industrie et ses centres de recherches. Communément appelé par les locaux Stade Krestovski, notre bien est le plus grand stade du Mondial juste derrière celui de Loujniki. Attention toutefois, cet ouvrage n'est pas en vente. L'on vous propose simplement une colocation avec des fans du Zenit, le club local, qui ont bien trop de place pour occuper tous ses recoins. Allez, suivez-moi !

GÉNÉRAL :

Diagnostic énergétique :  20ème stade le plus grand d'Europe, une centaine de gradins en plus qu'un certain Vélodrome. 

Surface : 105 x 68m, la taille de la pelouse. Un beau jardin, comparable à la surface du gazon du Camp Nou à Barcelone. Le 26 juin contre le Nigéria, Lionel Messi devrait s'y sentir comme à la maison.

68 134 places assises : Plus que les stades de Monaco, Dijon, Guingamp et Angers réunis. Oui oui. Les stades d'Amiens, de Caen, de Nîmes et de Reims, ça marche aussi. 

Année de construction : 2016. Designé par l’architecte Kisho Kurokawa il remplace l’ancien stade Kirov qui pouvait accueillir jusque 110 000 personnes, soit presque autant qu’au stade de la Licorne, des barrières solides en plus.

Situation : Situé sur la très touristique île Kretovski, vous pourrez vous prélasser sur les bords de la mer baltique dans une eau à environ 5°. Mieux qu’à Punta Cana.

Voisinage : Comme pour le stade de Sotchi, un parc d’attraction ! Sûrement une tradition russe qui lie football et sensations fortes. C’est clair qu’après certains matchs on en aura bien besoin.

Les précédents locataires : Le stade Krestovski a accueilli en 2017 la finale de la Coupe des confédérations qui a vu l’équipe B de l’Allemagne triompher. Le reste de l’année c’est le Zenit Saint-Pétersbourg, 5e du chamionnat russe, qui l'occupe. Et comme on vous le disait, y a largement la place pour eux d'y inviter des potes.

Que faire aux alentours ? : Saint-Pétersbourg, c'est le joyau de l’architecture russe, les activités n'y manquent pas. Entre les musées, les églises à visiter et les différents parcs de la ville, vous ne vous ennuierez pas pendant votre visite. Ca vaut le coup de signer le bail !

LES +

Situé sur une île avec vue sur la mer, on en viendrait presque à être jaloux avec notre Stade de France qui donne sur l’A86.

Avec son toit rétractable et son terrain coulissant, la température est maintenue à 15° dans l’enceinte du stade. Même pas besoin de venir en combinaison de ski. Il devrait faire plus chaud cet été quand même. Toi rétractable d'ailleurs signifie que vous pourrez prendre l'apéro pépouze sur le rond central en vous protégeant de l'agression du soleil.

VOUS VOUS EN FICHEZ SÛREMENT

Conçu par Kisho Kurokawa, un architecte japonais, le stade de Saint-Pétersbourg a la forme d’une...soucoupe volante. Sûrement pour que Léo Messi puisse rentrer sur sa planète quand il viendra fouler la pelouse.

ALORS ?

Si vous êtes intéressé pour co-louer ce bien d’une valeur inestimable, 7 créneaux sont disponibles pour les visites :

Maroc – Iran (le 15 juin)

Russie – Egypte (le 19 juin)

Brésil – Costa Rica (le 22 juin)

Nigéria – Argentine (le 26 juin)

Un 1/8e de finale (le 3 juillet)

Une demi-finale (le 10 juillet)

Le match pour la 3e place (le 14 juillet)

Ça peut vous intéresser