MENU

Euro 2016 Groupe C : Ukraine-Pologne

    ou ?
    ou ?
  • 54' Blaszczykowski

Ukraine

  • GB12 Andriy Pyatov

  • DEF2 Bohdan Butko

  • DEF17 Artem Fedestkiy

  • DEF3 Yevhen Khacheridi

  • DEF5 Olexandr Kucher

  • MIL10 Yevhen Konoplyanka

  • MIL14 Ruslan Rotan (c)

  • MIL6 Taras Stepanenko

  • MIL7 Andriy Yarmolenko

  • MIL21 Olexandr Zinchenko

  • ATT8 Roman Zozulya

Remplaçants

  • GB1 Denys Boyko

  • GB23 Mykyta Shevchenko

  • DEF3 Yevhen Khacheridi

  • DEF5 Olexandr Kucher

  • DEF20 Yaroslav Rakitskiy

  • DEF13 Vyacheslav Shevchuk

  • MIL19 Denys Garmash

  • MIL22 Olexandr Karavaev

  • MIL9 Viktor Kovalenko

  • MIL18 Serhiy Rybalka

  • MIL16 Serhiy Sydorchuk

  • MIL4 Anatoliy Tymoshchuk

  • ATT11 Yevhen Seleznyov

  • ATT15 Pylyp Budkivskiy

Merci à tous de nous avoir suivis ! Ne vous déconnectez surtout pas, on vous live dans quelques instants les derniers matchs du groupe D entre la République Tchèque et la Turquie et entre la Croatie et l’Espagne. A tout de suite, les amis !
L’Allemagne s’est imposée au Parc des Princes contre l’Irlande du Nord (1-0) et termine première. L’Irlande du Nord hérite du troisième strapontin et, avec 3 points, pourra rêver à une place de meilleur troisième.
Dernière, l’Ukraine quitte la compétition avec 0 point, 5 buts encaissés et aucun marqué. Dur.
Jakub Blaszczykowski, sorti du banc, a été le grand bonhomme de cette partie grâce à son éclair en début de seconde période.
Les partenaires d’un Robert Lewandowski encore une fois muet ce soir rallient la phase à élimination directe sans avoir encaissé le moindre but. C’est ce qu’on retiendra.
90+4
C’est fini à Marseille ! La Pologne termine 2ème et jouera la Suisse en huitièmes de finale !
90+3
Filip Starzynski remplace Milik pour une petite minute.
90+2
Symbolique : le monument Anatoliy Tymoshchuk jouera le temps additionnel à la place de Zozulya.
90+2
Konoplyanka conclut un mouvement ukrainien dans la précipitation et, au coeur de la surface, envoie son extérieur du pied en sortie de but.
90
Trois minutes de rab’ à Marseille !
90
L’Ukraine n’a pas marqué dans cet Euro alors que la Pologne n’a toujours pas concédé le moindre but.
89
Grosicki se lance dans une chevauchée côté gauche mais finit par être repris par l’intervention de la défense ukrainienne.
88
L’Ukraine semble ne plus craindre de prendre un but en contre et jette toutes ses forces dans la bataille.
87
C’est quasiment certain désormais, la Pologne jouera contre la Suisse en huitièmes de finale samedi à Saint-Etienne (15h).
85
Les Polonais sont acculés dans leur camp. L’Ukraine réalise un mouvement intéressant et Krychowiak se jette au point de penalty pour empêcher Zozulya d’égaliser. Les Rémois aiment ça !
83
Konoplyanka virevolte et s’infiltre côté gauche. Rotan récupère le ballon à l’entrée de la surface et décoche une frappe lourde que Fabianski repousse difficilement avant de se jeter sur le ballon devant un Ukrainien.
81
ZOZULYA !!! Artem Fedestkiy fait le show tout en technique sur son côté droit et centre pour la tête de son avant-centre qui voit sa reprise raser la cadre mieux qu’un Gillette Mach 3.
80
66% de possession de balle pour l’Ukraine. La Pologne a largement joué petit bras cet après-midi à Marseille.
78
Lewandoswki mène un contre tout en puissance et transmet à Grosicki dans la profondeur. Le Rennais est finalement signalé hors-jeu malgré la bonne réaction de la défense ukrainienne.
77
L’Ukraine tient le ballon mais ne trouve pas d’ouverture dans la forêt polonaise complètement resserrée.
75
Ca reste l’Euro et malgré le match moyen, tout le monde chante dans les travées du Vélodrome. Même les Ukrainiens sevrés de buts.
74
Milik place sa tête sur un coup-franc botté de Grosicki dans la gauche vers la droite mais manque le cadre.
73
Kovalenko remplace Zinchenko.
73
Michal Pazdan reste au sol après un contact dans la surface.
72
Zinchenko décoche une frappe dans la surface, dans une forêt de jambes polonaises mais envoie dans les tribunes.
72
L’Ukraine n’a plus qu’une vingtaine de minutes pour ne pas finir cet Euro sans avoir marqué le moindre pion.
71
Titulaire contre l’Allemagne, Grosicki vient suppléer Kapustka.
69
Krychowiak bouge son adversaire à l’épaule, récupère le ballon et s’effondre en touchant le ballon de la main. Faute en faveur...de l’Ukraine.
67
Les Ukrainiens sont en difficulté depuis l’ouverture du score de Kuba. Les Polonais les attendent désormais tranquillement pour placer des contres.
65
Encore un but de la Pologne et les partenaires de Milik reviendraient à égalité absolue avec l’Allemagne.
63
La frappe de Konoplyanka ! Bon mouvement ukrainien, Zozulya remet sur Yarmolenko qui choisit de ne pas frapper et de décaler Konoplyanka. Son enroulé du droit fuse au-dessus du but de Fabianski.
61
Ca chauffe dans la surface polonaise, Zozulya hérite du ballon et tente une reprise acrobatique. Fabianski récupère comme un cerf-volant.
60
Croque-en-jambe de Kapustka sur Yarmolenko et premier carton jaune côté polonais.
59
Tomasz Jodlowiec tente de trouver Lewandowski sur la gauche mais les deux hommes ne se comprennent pas. Le ballon finit en touche.
58
L’entrée de Jakub Blaszczykowski a fait énormément de bien à la Pologne.
56
Milik déclenche un contre. Lewandoswki contrôle et remet (involontairement) sur Kapustka, lancé, lequel envoie une frappe qui manque le cadre et meurt dans le petit filet de Pyatov. La Pologne est en feu !
54
Quelle passe de Milik au coeur de la surface ! Le joueur de l’Ajax trouve Jakub Blaszczykowski dans la surface. Ce dernier crochète son vis-à-vis, se remet sur son pied gauche et enroule dans la lucarne de Pyatov. Superbe réalisation de l’ancien joueur de Dortmund qui avait fait son apparition il y a quelques minutes.
54
KUUUUUUBBBBBBAAAAA !!!! ET 1-0 POUR LA POLOGNE !!!!
52
Petit rythme dans cette seconde période. La Pologne semble se satisfaire de la deuxième place et d’un éventuel duel à venir face à la Suisse.
51
Première accélération de Jakub Blaszczykowski sur la gauche mais Kucher le reprend bien.
49
Le centre de Konoplyanka, la tête de Zinchenko et...le ballon au-dessus du cadre. Dommage, c’était bien joué côté ukrainien.
47
La Pologne repart d’un meilleur pied qu’elle met sur le ballon.
46
Kuba rentre à la place de Zielinski, peu à la fête lors du premier acte.
46
Et c’est reparti à Marseille ! L’Ukraine engage !
Au tour des Polonais de revenir. Vu leur première période, on peut considérer que c’est leur première apparition sur la pelouse du Vélodrome.
Les Ukrainiens sont les premiers à faire leur apparition sur la pelouse pour la deuxième période.
On se retrouve dans quelques minutes pour la suite de ce live commenté. Le temps de croquer un BN, ou deux. Ou un Prince. Ou deux.
L’Ukraine, déjà éliminée, a largement dominé les débats. Et la grande question qui demeure : est-ce la Pologne remaniée qui déjoue ou bien sont-ce les Ukrainiens qui, libérés, offrent une prestation de haut vol ?
Si vous êtes polonais, vous n’avez pas dû reconnaitre votre équipe. Si vous n’êtes pas polonais, c’est sûrement le cas aussi.
45
Sur un ultime coup-franc, monsieur Moen renvoie les 22 acteurs au vestiaire.
45
Tomasz Jodlowiec s’essaye à une frappe sèche des vingt-cinq mètres. C’est cadré mais sans danger pour Pyatov.
44
Fedetskiy est lancé sur la droite mais son centre à destination de Zozulya s’égare en touche.
42
Krychowiak botte un coup-franc latéral depuis son camp mais Pazdan perd immédiatement le ballon malgré l’absence de pressing adverse. Surprenant...
41
La Pologne n’y arrive toujours pas et se fait très nettement dominer dans l’entrejeu.
39
Le contre ukrainien est mal négocié. Knoplyanka décale Butko à gauche de la surface et au lieu de frapper fort, celui-ci centre et ne trouve...personne. La situation était excellente pourtant.
38
Faute d'Olexandr Kucher sur Lewandoswki revenu en défense et deuxième carton jaune de la partie. Encore pour un Ukrainien.
37
On commence à s’ennuyer au Vélodrome, à défaut de chants, ce sont des sifflets qui descendent des tribunes.
35
Lewandowski se bat bien sur le front de l’attaque pour gêner les relances ukrainiennes mais il est bien le seul...
34
Milik cherche Lewandoswki mais sa passe en profondeur fuit vers Fos-sur-Mer. Ca ne va pas côté polonais.
32
Adam Nawalka donne de la voix depuis son banc de touche. Il est vrai que la rigueur polonaise affichée contre l’Allemagne jeudi n’est plus d’actualité.
31
L’Allemagne a ouvert le score par Mario Gomez contre l’Irlande du Nord. Ca se complique en vue de la première place pour les Polonais.
30
Lancé, Konoplyanka décoche une frappe de l’entrée de la surface et trouve le petit filet de Fabianski.
28
Thiago Cionek commet une faute sur la gauche et offre un coup-franc aux Ukrainiens. Ceux-ci l’exploitent mal et l’ouverture de Stepanenko est parfaitement captée par Fabianski.
26
Ruslan Rotan récolte la première biscotte de la partie pour une faute sur Kapustka.
25
Frappe lointaine et sèche d’Artem Fedestkiy sur un coup-franc aux 40 mètres. Fabianski se saisit aisément du ballon.
24
Preuve de la domination ukrainienne : 63% de possession de balle à 37% en faveur des partenaires de Konoplyanka.
22
Après une frappe de Lewandowski suite à une excellente protection de balle au coeur de la surface ukrainienne, les Polonais obtiennent un corner qu’ils jouent à la Rémoise mais les Jaune et Bleu veillent au grain.
21
Après un coup-franc et une combinaison au sol entre Kapustka et Milik, ce dernier envoie un centre que Kamil Glik reprend de la tête sans trouver le cadre.
19
La première place ne va pas être simple à décrocher pour la Pologne. L’Ukraine, libérée de tout enjeu, ne se cache pas et domine au Vélodrome.
17
YARMOLENKO !!! Quel raté ! Le numéro 7 ouvre trop son pied et manque le cadre face à Fabianski alors que Rotan l’avait idéalement lancé dans la profondeur.
16
Les Ukrainiens ont pris un léger ascendant physique au milieu de terrain. Ils finissent par se retrouver au coeur de la surface polonaise où Yarmolenko se fait accrocher. L’arbitre Svein Oddvar Moen ne bronche pas.
14
Le rythme est légèrement retombé après un premier quart d’heure enlevé.
13
Ca se bagarre entre Milik et Kucher sur le côté gauche et l’Ukrainien finit par emporter son duel.
11
Bon début de match de chaque côté. Il y a du rythme, du jeu et de bonnes bases pour assister à un bon match de football.
9
Quelle action de l’Ukraine ! Konoplyanka s’infiltre dans l’axe de la défense polonaise et trouve Zozulya dans l’intervalle. La défense repousse de justesse avant que Fabianski ne s’interpose devant un extérieur de Yarmolenko.
7
Taras Stepanenko est parfaitement lancé dans son couloir gauche mais il foire complètement son centre en retrait. Dommage car il y avait mieux à faire. Konoplyanka, sur le deuxième ballon, s’empale dans la défense. Les Polonais peuvent se dégager.
5
Lewandoski est lancé par Milik d’une passe en cloche mais est signalé (injustement) en position de hors-jeu. Heureusement, l’avant-centre avait manqué son face-à-face avec Pyatov.
4
Et LEWANDOSWKI !!! Milik rend la pareille à son compère de l’attaque. Son centre parfait trouve le Munichois démarqué mais ce dernier mange la feuille et balance au-dessus du but. Quel démarrage !
3
MILIK !!! Lewandowski réalise un geste de grande classe et talonne pour son compère de l’Ajax qui se présente seul, excentré devant Pyatov. Sa frappe contraint le portier à un gros arrêt !
2
La Pologne exerce un gros pressing d’entrée. Une éventuelle première place de groupe est évidemment très motivante.
1
C’est parti, les Polonais sont au coup d’envoi.
A noter que ce match n’est autre que l’Euro-deux-mille-douzico qui met aux prises les organisateurs du dernier Championnat d’Europe.
Place aux hymnes. D’abord celui des Polonais puis celui des Ukrainiens.
Voici la composition de l’équipe de Pologne avec le retour du jeune Kapustka : Fabiański - Cionek, Glik, Pazdan, Jędrzejczyk - Krychowiak, Jodłowiec, Kapustka, Zieliński - Milik, Lewandowski.
Voici la composition de l’équipe d’Ukraine, sans réelle surprise : Pyatov - Fedetskiy, Kucher, Khacheridi, Butko - Stepanenko, Rotan - Yarmolenko, Zinchenko, Konoplyanka - Zozulja.
Rouge, Jaune et Bleu : le stade est sacrément bien coloré pour l’arrivée des joueurs sur la pelouse marseillaise.
Les joueurs sont dans le couloir du Vélodrome. Entrée imminente.
On ne sait pas trop si on peut s’attendre à un match prolifique en buts puisqu’à elles deux, les formations ont inscrit un seul but. Celui du Polonais Arkadiusz Milik face aux Nord-Irlandais.
Voici le classement actuel : 1. Allemagne (4pts), 2. Pologne (4pts), 3. Irlande du Nord (3pts), 4. Ukraine (0pt)
Les Ukrainiens passent quant à eux complètement à côté de leur Euro. Ils se sont inclinés deux fois sur le même score de 2-0. A Lille contre l’Allemagne puis à Lyon contre l’Irlande du Nord.
Lors de leur première sortie, les Polonais se sont imposés 1-0 à Nice contre l’Irlande du Nord avant d’obtenir un match nul (0-0) contre l’Allemagne au Stade de France.
Destins diamétralement opposés entre les Polonais et les Ukrainiens dans ce groupe C. Alors que les partenaires de Robert Lewandoswki ont tout à gagner et une première place à éventuellement conquérir, l’Ukraine est quant à elle déjà éliminée.
Bonsoir à toutes et à tous et bienvenue sur Euro-2016-france.net pour suivre en Live commenté le match entre l'Ukraine et la Pologne comptant pour le groupe C.

Pologne

  • Lukasz Fabianski 22GB
  • Thiago Cionek 4DEF
  • Kamil Glik 15DEF
  • Artur Jedrzejczyk 3DEF
  • Michal Pazdan 2DEF
  • Tomasz Jodlowiec 6MIL
  • Bartosz Kapustka 21MIL
  • Grzegorz Krychowiak 10MIL
  • Piotr Zielinski 19MIL
  • Robert Lewandowski (c) 9ATT
  • Arkadiusz Milik 7ATT

Remplaçants

  • Artur BorucGB 12
  • Wojciech SzczesnyGB 1
  • Lukasz PiszczekDEF 20
  • Bartosz SalamonDEF 18
  • Jakub WawrzyniakDEF 14
  • Jakub BlaszczykowskiMIL 16
  • Kamil GrosickiMIL 11
  • Tomasz JodlowiecMIL 6
  • Karol LinettyMIL 8
  • Krzysztof MaczynskiMIL 5
  • Slawomir PeszkoMIL 17
  • Filip StarzynskiMIL 23
  • Mariusz StepinskiATT 13

Ukraine

  • GB12 Andriy Pyatov

  • DEF2 Bohdan Butko

  • DEF17 Artem Fedestkiy

  • DEF3 Yevhen Khacheridi

  • DEF5 Olexandr Kucher

  • MIL10 Yevhen Konoplyanka

  • MIL14 Ruslan Rotan (c)

  • MIL6 Taras Stepanenko

  • MIL7 Andriy Yarmolenko

  • MIL21 Olexandr Zinchenko

  • ATT8 Roman Zozulya

Remplaçants

  • GB1 Denys Boyko

  • GB23 Mykyta Shevchenko

  • DEF3 Yevhen Khacheridi

  • DEF5 Olexandr Kucher

  • DEF20 Yaroslav Rakitskiy

  • DEF13 Vyacheslav Shevchuk

  • MIL19 Denys Garmash

  • MIL22 Olexandr Karavaev

  • MIL9 Viktor Kovalenko

  • MIL18 Serhiy Rybalka

  • MIL16 Serhiy Sydorchuk

  • MIL4 Anatoliy Tymoshchuk

  • ATT11 Yevhen Seleznyov

  • ATT15 Pylyp Budkivskiy

L’Allemagne s’est imposée au Parc des Princes contre l’Irlande du Nord (1-0) et termine première. L’Irlande du Nord hérite du troisième strapontin et, avec 3 points, pourra rêver à une place de meilleur troisième.
Dernière, l’Ukraine quitte la compétition avec 0 point, 5 buts encaissés et aucun marqué. Dur.
90+4
C’est fini à Marseille ! La Pologne termine 2ème et jouera la Suisse en huitièmes de finale !
90+3
Filip Starzynski remplace Milik pour une petite minute.
90+2
Symbolique : le monument Anatoliy Tymoshchuk jouera le temps additionnel à la place de Zozulya.
90+2
Konoplyanka conclut un mouvement ukrainien dans la précipitation et, au coeur de la surface, envoie son extérieur du pied en sortie de but.
90
Trois minutes de rab’ à Marseille !
90
L’Ukraine n’a pas marqué dans cet Euro alors que la Pologne n’a toujours pas concédé le moindre but.
87
C’est quasiment certain désormais, la Pologne jouera contre la Suisse en huitièmes de finale samedi à Saint-Etienne (15h).
85
Les Polonais sont acculés dans leur camp. L’Ukraine réalise un mouvement intéressant et Krychowiak se jette au point de penalty pour empêcher Zozulya d’égaliser. Les Rémois aiment ça !
83
Konoplyanka virevolte et s’infiltre côté gauche. Rotan récupère le ballon à l’entrée de la surface et décoche une frappe lourde que Fabianski repousse difficilement avant de se jeter sur le ballon devant un Ukrainien.
81
ZOZULYA !!! Artem Fedestkiy fait le show tout en technique sur son côté droit et centre pour la tête de son avant-centre qui voit sa reprise raser la cadre mieux qu’un Gillette Mach 3.
80
66% de possession de balle pour l’Ukraine. La Pologne a largement joué petit bras cet après-midi à Marseille.
78
Lewandoswki mène un contre tout en puissance et transmet à Grosicki dans la profondeur. Le Rennais est finalement signalé hors-jeu malgré la bonne réaction de la défense ukrainienne.
75
Ca reste l’Euro et malgré le match moyen, tout le monde chante dans les travées du Vélodrome. Même les Ukrainiens sevrés de buts.
74
Milik place sa tête sur un coup-franc botté de Grosicki dans la gauche vers la droite mais manque le cadre.
73
Kovalenko remplace Zinchenko.
73
Michal Pazdan reste au sol après un contact dans la surface.
72
L’Ukraine n’a plus qu’une vingtaine de minutes pour ne pas finir cet Euro sans avoir marqué le moindre pion.
71
Titulaire contre l’Allemagne, Grosicki vient suppléer Kapustka.
65
Encore un but de la Pologne et les partenaires de Milik reviendraient à égalité absolue avec l’Allemagne.
63
La frappe de Konoplyanka ! Bon mouvement ukrainien, Zozulya remet sur Yarmolenko qui choisit de ne pas frapper et de décaler Konoplyanka. Son enroulé du droit fuse au-dessus du but de Fabianski.
60
Croque-en-jambe de Kapustka sur Yarmolenko et premier carton jaune côté polonais.
56
Milik déclenche un contre. Lewandoswki contrôle et remet (involontairement) sur Kapustka, lancé, lequel envoie une frappe qui manque le cadre et meurt dans le petit filet de Pyatov. La Pologne est en feu !
54
Quelle passe de Milik au coeur de la surface ! Le joueur de l’Ajax trouve Jakub Blaszczykowski dans la surface. Ce dernier crochète son vis-à-vis, se remet sur son pied gauche et enroule dans la lucarne de Pyatov. Superbe réalisation de l’ancien joueur de Dortmund qui avait fait son apparition il y a quelques minutes.
54
KUUUUUUBBBBBBAAAAA !!!! ET 1-0 POUR LA POLOGNE !!!!
52
Petit rythme dans cette seconde période. La Pologne semble se satisfaire de la deuxième place et d’un éventuel duel à venir face à la Suisse.
46
Kuba rentre à la place de Zielinski, peu à la fête lors du premier acte.
46
Et c’est reparti à Marseille ! L’Ukraine engage !
Au tour des Polonais de revenir. Vu leur première période, on peut considérer que c’est leur première apparition sur la pelouse du Vélodrome.
Les Ukrainiens sont les premiers à faire leur apparition sur la pelouse pour la deuxième période.
45
Sur un ultime coup-franc, monsieur Moen renvoie les 22 acteurs au vestiaire.
42
Krychowiak botte un coup-franc latéral depuis son camp mais Pazdan perd immédiatement le ballon malgré l’absence de pressing adverse. Surprenant...
39
Le contre ukrainien est mal négocié. Knoplyanka décale Butko à gauche de la surface et au lieu de frapper fort, celui-ci centre et ne trouve...personne. La situation était excellente pourtant.
38
Faute d'Olexandr Kucher sur Lewandoswki revenu en défense et deuxième carton jaune de la partie. Encore pour un Ukrainien.
37
On commence à s’ennuyer au Vélodrome, à défaut de chants, ce sont des sifflets qui descendent des tribunes.
34
Milik cherche Lewandoswki mais sa passe en profondeur fuit vers Fos-sur-Mer. Ca ne va pas côté polonais.
31
L’Allemagne a ouvert le score par Mario Gomez contre l’Irlande du Nord. Ca se complique en vue de la première place pour les Polonais.
30
Lancé, Konoplyanka décoche une frappe de l’entrée de la surface et trouve le petit filet de Fabianski.
26
Ruslan Rotan récolte la première biscotte de la partie pour une faute sur Kapustka.
25
Frappe lointaine et sèche d’Artem Fedestkiy sur un coup-franc aux 40 mètres. Fabianski se saisit aisément du ballon.
24
Preuve de la domination ukrainienne : 63% de possession de balle à 37% en faveur des partenaires de Konoplyanka.
22
Après une frappe de Lewandowski suite à une excellente protection de balle au coeur de la surface ukrainienne, les Polonais obtiennent un corner qu’ils jouent à la Rémoise mais les Jaune et Bleu veillent au grain.
21
Après un coup-franc et une combinaison au sol entre Kapustka et Milik, ce dernier envoie un centre que Kamil Glik reprend de la tête sans trouver le cadre.
17
YARMOLENKO !!! Quel raté ! Le numéro 7 ouvre trop son pied et manque le cadre face à Fabianski alors que Rotan l’avait idéalement lancé dans la profondeur.
11
Bon début de match de chaque côté. Il y a du rythme, du jeu et de bonnes bases pour assister à un bon match de football.
9
Quelle action de l’Ukraine ! Konoplyanka s’infiltre dans l’axe de la défense polonaise et trouve Zozulya dans l’intervalle. La défense repousse de justesse avant que Fabianski ne s’interpose devant un extérieur de Yarmolenko.
5
Lewandoski est lancé par Milik d’une passe en cloche mais est signalé (injustement) en position de hors-jeu. Heureusement, l’avant-centre avait manqué son face-à-face avec Pyatov.
4
Et LEWANDOSWKI !!! Milik rend la pareille à son compère de l’attaque. Son centre parfait trouve le Munichois démarqué mais ce dernier mange la feuille et balance au-dessus du but. Quel démarrage !
3
MILIK !!! Lewandowski réalise un geste de grande classe et talonne pour son compère de l’Ajax qui se présente seul, excentré devant Pyatov. Sa frappe contraint le portier à un gros arrêt !
1
C’est parti, les Polonais sont au coup d’envoi.
A noter que ce match n’est autre que l’Euro-deux-mille-douzico qui met aux prises les organisateurs du dernier Championnat d’Europe.
Place aux hymnes. D’abord celui des Polonais puis celui des Ukrainiens.
Voici la composition de l’équipe de Pologne avec le retour du jeune Kapustka : Fabiański - Cionek, Glik, Pazdan, Jędrzejczyk - Krychowiak, Jodłowiec, Kapustka, Zieliński - Milik, Lewandowski.
Voici la composition de l’équipe d’Ukraine, sans réelle surprise : Pyatov - Fedetskiy, Kucher, Khacheridi, Butko - Stepanenko, Rotan - Yarmolenko, Zinchenko, Konoplyanka - Zozulja.
Rouge, Jaune et Bleu : le stade est sacrément bien coloré pour l’arrivée des joueurs sur la pelouse marseillaise.
On ne sait pas trop si on peut s’attendre à un match prolifique en buts puisqu’à elles deux, les formations ont inscrit un seul but. Celui du Polonais Arkadiusz Milik face aux Nord-Irlandais.
Voici le classement actuel : 1. Allemagne (4pts), 2. Pologne (4pts), 3. Irlande du Nord (3pts), 4. Ukraine (0pt)

Pologne

  • Lukasz Fabianski 22GB
  • Thiago Cionek 4DEF
  • Kamil Glik 15DEF
  • Artur Jedrzejczyk 3DEF
  • Michal Pazdan 2DEF
  • Tomasz Jodlowiec 6MIL
  • Bartosz Kapustka 21MIL
  • Grzegorz Krychowiak 10MIL
  • Piotr Zielinski 19MIL
  • Robert Lewandowski (c) 9ATT
  • Arkadiusz Milik 7ATT

Remplaçants

  • Artur BorucGB 12
  • Wojciech SzczesnyGB 1
  • Lukasz PiszczekDEF 20
  • Bartosz SalamonDEF 18
  • Jakub WawrzyniakDEF 14
  • Jakub BlaszczykowskiMIL 16
  • Kamil GrosickiMIL 11
  • Tomasz JodlowiecMIL 6
  • Karol LinettyMIL 8
  • Krzysztof MaczynskiMIL 5
  • Slawomir PeszkoMIL 17
  • Filip StarzynskiMIL 23
  • Mariusz StepinskiATT 13
  • Milik (52)
    Journée n°6 Groupe C »
    Diffusion TV
    • Mustafi (19)
    • Schweinsteiger (90+2)
      Journée n°7 Groupe C »
      Diffusion TVDiffusion TV
        • McAuley (49)
        • McGinn (90+6)
        Journée n°17 Groupe C »
        Diffusion TV
            Journée n°18 Groupe C »
            Diffusion TVDiffusion TV
              • Blaszczykowski (54)
              Journée n°29 Groupe C »
              Diffusion TV
                • Gomez (31)
                Journée n°30 Groupe C »
                Diffusion TV

                Ukraine

                • GB12 Andriy Pyatov

                • DEF2 Bohdan Butko

                • DEF17 Artem Fedestkiy

                • DEF3 Yevhen Khacheridi

                • DEF5 Olexandr Kucher

                • MIL10 Yevhen Konoplyanka

                • MIL14 Ruslan Rotan (c)

                • MIL6 Taras Stepanenko

                • MIL7 Andriy Yarmolenko

                • MIL21 Olexandr Zinchenko

                • ATT8 Roman Zozulya

                Remplaçants

                • GB1 Denys Boyko

                • GB23 Mykyta Shevchenko

                • DEF3 Yevhen Khacheridi

                • DEF5 Olexandr Kucher

                • DEF20 Yaroslav Rakitskiy

                • DEF13 Vyacheslav Shevchuk

                • MIL19 Denys Garmash

                • MIL22 Olexandr Karavaev

                • MIL9 Viktor Kovalenko

                • MIL18 Serhiy Rybalka

                • MIL16 Serhiy Sydorchuk

                • MIL4 Anatoliy Tymoshchuk

                • ATT11 Yevhen Seleznyov

                • ATT15 Pylyp Budkivskiy

                Pologne

                • Lukasz Fabianski 22GB
                • Thiago Cionek 4DEF
                • Kamil Glik 15DEF
                • Artur Jedrzejczyk 3DEF
                • Michal Pazdan 2DEF
                • Tomasz Jodlowiec 6MIL
                • Bartosz Kapustka 21MIL
                • Grzegorz Krychowiak 10MIL
                • Piotr Zielinski 19MIL
                • Robert Lewandowski (c) 9ATT
                • Arkadiusz Milik 7ATT

                Remplaçants

                • Artur BorucGB 12
                • Wojciech SzczesnyGB 1
                • Lukasz PiszczekDEF 20
                • Bartosz SalamonDEF 18
                • Jakub WawrzyniakDEF 14
                • Jakub BlaszczykowskiMIL 16
                • Kamil GrosickiMIL 11
                • Tomasz JodlowiecMIL 6
                • Karol LinettyMIL 8
                • Krzysztof MaczynskiMIL 5
                • Slawomir PeszkoMIL 17
                • Filip StarzynskiMIL 23
                • Mariusz StepinskiATT 13


                Arbitre du match

                • Svein ODDVAR MOEN